La mission des moniales de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem est de glorifier Dieu par leur propre sanctification, grâce à l’observance du Saint Evangile, des vœux, de la Règle, des Constitutions, en pratiquant l’hospitalité dans les formes permises par la clôture papale qu’elles doivent observer.

Animées par l’esprit de Saint Jean-Baptiste, elles prépareront les voies du Règne du Christ par leurs prières et leurs sacrifices et apporteront toute leur aide spirituelle au Sainte Père, aux prélats, prêtres et séminaristes en se rappelant que le Saint Précurseur prépara au Seigneur Jésus ses disciples les plus fervents.

En suivant l’esprit militaire monastique de l’Ordre, elles prieront pour que le Grand Maître et tous les membres de ce Saint Ordre défendent toujours la Cause du Christ.

Sœur Primitive du Très-Saint-Sacrement

 

 

Tout le monde ne sait pas que la grande famille religieuse de l’Ordre de Malte possède d’anciennes communautés contemplatives en Espagne et à Malte : les moniales de Saint-Jean de Jérusalem habitent encore le monastère de San Juan de Acre à Salinas de Añana en Espagne; ainsi que celui de Sainte Ursule à Malte. Par leur profession religieuse, les moniales se sont engagées à respecter la Règle de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, suivant la pratique établie dans ses statuts, qui se poursuit aujourd’hui.

Depuis plus de huit siècles, les moniales de l’Ordre de Saint-Jean prient pour les membres de l’Ordre et,  jusqu’au XIXe siècle, sont restées sous la juridiction du Grand Maître. Elles ont offert à l’Église quelques modèles de sainteté dignes d’admiration tels que Sainte Ubaldesque Taccini (1136-1206), Sainte Toscane Canoculi (1280-1343) et Sainte Flore de Beaulieu (vers 1300-1347).

Sœur Patronage Chillida Manes et Sœur Visitación Solo Yvern, martyres pendant la guerre civile espagnole, sont en cours de béatification.

Identité

Identité
Histoire

Vers 1048, un groupe de marchands de la République d’Amalfi obtint la permission des califes fatimides d’Égypte de fonder à Jérusalem une église dédiée à la Bienheureuse Vierge Marie avec un monastère bénédictin attenant. Ils construisent également un hôpital, dédié

Spiritualité

La spiritualité de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem se résume dans la devise Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum, défense de la foi et prise en charge des plus pauvres et malades. La branche féminine utilise aussi la devise Pro Fide

Vie quotidienne

  La journée des moniale de Saint-Jean commence avec la levée à 6h30 suivi par le chant de Laudes à 7h30 qui est suivi par la prière qui se termine à 9h30 avec Terce. Après le petit déjeuner, les moniales